Activité réduite : profitez-en pour vous former !

Claire Bauchart

Depuis le 14 avril, les salariés en chômage partiel peuvent suivre une formation professionnelle gratuitement. Mais comment cela se passe-t-il concrètement ? Peut-on acquérir des compétences efficacement en télétravail ? Les réponses de Karine Lair, directrice générale adjointe du cabinet Oasys, spécialiste des questions RH.

ELLE. Comment avoir recours à une formation en ce moment ?

Karine Lair. Avant tout, je précise que de nouveaux décrets relatifs au chômage partiel sont publiés régulièrement ces dernières semaines, parfois avec un effet rétroactif. Pour l’heure, lorsque vous êtes en activité réduite, votre organisation peut vous proposer une formation via le Fonds national de l’emploi (FNE) – un dispositif permettant, d’ordinaire, une prise en charge par l’État de cursus pour les salariés en chômage partiel dans des entreprises en restructuration. Aujourd’hui, le dispositif est élargi et facilité avec des délais de prise en charge par l’Etat courts (72 heures pour accepter des formations de moins de 1.500 €). En clair, il s’agit d’un outil à la main des sociétés pour faire monter en compétences des équipes inoccupées et, dans le cas actuel, adapter leurs ressources à l’après-crise.

ELLE. Peut-on se former efficacement aujourd’hui ?

Karine Lair. Tout le monde ne retrouve pas une activité pleine ces jours-ci. Les conditions du dispositif de chômage partiel changeront d’ailleurs seulement à compter du 1er juin. Il existe des formations courtes de deux jours faciles et rapides à mettre en place sur des sujets techniques ou liés à des compétences comportementales comme le management. Le mieux est de choisir un organisme dont la plateforme de formation à distance est antérieure au confinement : l’offre est généralement bien rôdée...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi