Une actrice accuse James Franco d’être un « prédateur sexuel » attiré par les mineures

Jade Vigreux
·1 min de lecture

Le témoignage de la comédienne Charlyne Yi, partagé sur son compte Instagram, vient raviver la vive polémique autour de l’acteur et réalisateur James Franco.

Il aura fallu un seul film pour que tout bascule. C’est effectivement lors du tournage de la comédie noire « The Disaster Artist », en 2017, que l’actrice et scénariste Charlyne Yi a fréquenté pour la première fois James Franco, alors réalisateur du film. Et c’est ce 10 avril que la comédienne, notamment connue pour son rôle dans la série « Dr House », met en lumière la part d’ombre de l’acteur, en proférant de lourdes allégations à son encontre dans une publication Instagram.

Un acteur qui « harcèle les mineures depuis longtemps »

Charlyne Yi accuse l’homme, désormais âgé de 42 ans, d’être un « prédateur sexuel » qui « harcèle les mineures depuis longtemps ». Elle explique par ailleurs, dans ce même post, comment la production dudit film a « minimisé la situation, disant que Franco n’était plus un prédateur, qu’il avait évolué » et a tenté de la « soudoyer avec un rôle plus important » pour ne pas que son témoignage s’ébruite. « Je suis dégoûtée par ces hommes blancs qui choisissent le pouvoir plutôt les enfants et les femmes des prédateurs (…) Ils se dédouanent de toute responsabilité concernant les comportements de James Franco », a-t-elle poursuivit, prenant aussi pour cible Seth Rogen, fidèle acolyte de James Franco sur grand écran.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cible du mouvement #MeToo 

C’est d’ailleurs ce (...)

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

 A lire aussi