Adèle Haenel : pourquoi l’actrice a pris ses distances avec le cinéma

Elle n’a plus tourné depuis deux ans et ne le fera pas prochainement. Figure du mouvement #MeToo, Adèle Haenel veut se consacrer à d’autres projets.

On commençait à se demander quand Adèle Haenel fera son retour sur le grand écran. L’actrice a confié au journal italien « Il Manifesto » qu’elle ne croit plus en l’industrie du cinéma. À 33 ans, celle qui a obtenu le César de la Meilleure actrice dans un second rôle pour « Suzanne » (2014) et celui de la Meilleure actrice pour « Les Combattants » (2018) ne veut plus travailler avec « des réalisateurs établis ». Elle privilégiera « de nouveaux artistes qui débutent ».

Selon elle, il n’y a « pas d’espoir » dans l’industrie du cinéma actuelle. « On le voit avec les femmes. Ils en utilisent une ou deux pour cacher ce système oppressif. Il y a juste à regarder la sélection cannoise. Ils disent qu’ils luttent contre le sexisme, mais en en réalité rien n’a changé. Ceux au pouvoir continuent à nous oppresser. On récompense toujours les violeurs. Et ils veulent que je me taise ? Cela n’arrivera jamais », poursuit-elle.

On peut en revanche la voir au théâtre dans « L’étang » de Gisèle Vienne, en tournée depuis l’automne 2021.

« Aider les victimes d’abus »

En prenant ses distances avec le cinéma, la trentenaire entend développer d’autres projets en lien avec sa lutte pour les droits des femmes. « La majorité de mon énergie est désormais consacrée à écouter et aider les victimes d’abus », détaille-t-elle à « Il Manifesto ». En 2019, elle avait dénoncé dans « Médiapart » les agressions sexuelles...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles