Adénocarcinome canalaire pancréatique : quels sont les symptômes et traitements ?

Selon Santé Publique France, en 2018, le nombre estimé de nouveaux cas de cancer du pancréas était de 14 184. "Son incidence augmente dans tous les pays industrialisés et on estime que d’ici 2030 à 2040, ce sera la troisième cause de mortalité en France", indique le Pr Michel Ducreux, gastro-entérologue.

L'adénocarcinome canalaire pancréatique est la forme la plus fréquente de cancer du pancréas. Cet organe a une double fonction :

"C’est majoritairement sur le canal de Wirsung - qui déverse le suc pancréatique dans le deuxième segment du duodénum - que des anomalies apparaissent, précise le Pr Michel Ducreux. C’est pourquoi on parle d’adénocarcinome canalaire."

L’adénocarcinome canalaire pancréatique est une pathologie qui reste longtemps silencieuse et qui est souvent diagnostiquée à un stade avancé.

En général, le cancer du pancréas se manifeste par :

"Le pancréas est un organe assez profond. Contrairement à d’autres cancers comme celui du côlon par exemple où des symptômes vont apparaître – saignements ou douleurs abdominales – le cancer du pancréas reste longtemps asymptomatique, indique le spécialiste. De plus, comme l’organe est avoisiné par de nombreux vaisseaux, la tumeur aura rapidement la capacité de métastaser."

Les principaux facteurs de risque de survenue d’un cancer du pancréas sont :

Une pancréatite chronique, des antécédents familiaux ainsi que certaines mutations génétiques (BRCA1 et 2) sont également associés à un risque augmenté de cancer du pancréas.

"Enfin, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite