Adénopathie : comment expliquer le gonflement anormal des ganglions lymphatiques ?

L’adénopathie désigne le gonflement inhabituel des ganglions lymphatiques. Ce phénomène peut être lié à une infection bénigne passagère, mais peut aussi avoir une origine cancéreuse. Comment s'en assurer ? Quelles démarches adopter ?

Définition : qu'est-ce qu'une adénopathie ? Est-ce forcément un cancer ?

Ce terme médical désigne une anomalie des ganglions lymphatiques. On parle d'adénomégalie. Lesdits ganglions sont anormalement gonflés, ce qui témoigne d'une agression de l'organisme. Cette situation a de quoi inquiéter, car les ganglions lymphatiques jouent un rôle clé dans le système immunitaire : ils sont notamment le siège de la prolifération des lymphocytes, des cellules immunitaires qui ont pour but d'éliminer les agents pathogènes.

Qu'est-ce qu'une polyadénopathie ?

Notre organisme compte de nombreux ganglions répartis à différents niveaux. L'adénopathie peut concerner un seul type de ganglions lymphatiques (adénopathie isolée), ou plusieurs ganglions de manière simultanée. Dans ce cas, on parle de polyadénopathie, ou d’adénopathie généralisée.

Adénopathie profonde ou superficielle ?

On distingue les adénopathies superficielles, situées au niveau de la nuque, du cou, des aisselles ou de l'aine et détectables à la palpation.

Et les adénopathies profondes, situées au niveau du...

Lire la suite