Addict au sport ? Votre libido peut en être affectée

© iStock / pixelfit

Les personnes atteintes de bigorexie pratiquent le sport de manière excessive ou compulsive, à tel point que parfois, cette obsession devient un frein à leur libido.

Les personnes touchées par la dépendance au sport sont souvent adeptes de pratiques comme la course, l’endurance ou encore le culturisme. Les responsables de cette addiction ? La sérotonine, les endorphines et la dopamine, des hormones libérées pendant l’activité sportive, connues pour procurer une sensation de plaisir et de bien-être.

Selon « Santé magazine », une personne est dite bigorexique lorsqu’elle court « plusieurs heures par jour », « repousse les limites de son corps » ou encore possède une « pratique de plus en plus intense ». Les addicts au sport sont non seulement plus susceptibles de souffrir davantage de blessures, d’épuisement et de troubles des conduites alimentaires, mais sont aussi plus souvent sensibles aux addictions de substances. Et tout cela aurait des conséquences néfastes, jusque dans le lit…

Lire aussi >> Le jeûne sexuel: la solution miracle pour booster sa libido ?

Plus assez d’énergie pour le sexe

En pratiquant du sport comme un·e sportif·ve de haut niveau sans l’accompagnement et la récupération dont les pros bénéficient, les personnes accros au sport s’épuisent mentalement et physiquement. Sans coach pour leur dire quand lever le pied et sans médecin·e du travail ou kinésithérapeute pour les aider à ménager leur corps, les personnes bigorexiques finissent, entre autres, par perdre toute énergie et envie de faire des galipettes.

« Plus fatigué·es que la moyenne »,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Stéphane Plaza : l’animateur dévoile ses problèmes de libido dans "Les Grosses Têtes"

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles