Adele métamorphosée : la chanteuse affiche une taille de guêpe sur Instagram

La célèbre chanteuse britannique Adele ne cesse de faire parler d’elle depuis quelques mois en raison d’une perte de poids importante. Chacune de ses apparitions publiques est l’occasion de constater que la jeune femme, originaire de Londres, surveille de près son poids sur la balance…

Et c’est avec une silhouette encore une fois très amincie que la chanteuse de 31 ans a été aperçue à la soirée d’after de la 92ème cérémonie des Oscars.

Sur une photo Instagram, sur laquelle Adele pose avec Kinga Rusin, une animatrice de télévision populaire en Pologne, on la découvre dans une robe léopard à strass très cintrée, qui affine encore un peu plus sa taille de guêpe.

La métamorphose physique de cette maman d’un petit garçon de 8 ans pourrait être liée à une nouvelle hygiène de vie, qui exclue les aliments transformés, les produits qui contiennent du sucre et la consommation de boissons gazeuses, comme le supposait Camila Goodis, une coach brésilienne qui a déjà rencontrée la chanteuse.

Mais cette perte de poids impressionnante serait également due à des séances régulières de Pilates et de fitness. "J'avais l'habitude de pleurer, mais maintenant je transpire", écrivait-elle il y a quelques semaines, sur son compte Instagram suivi par plus de 33 millions d’abonnés.

Voir cette publication sur Instagram

Na wczorajszej prywatnej imprezie ‪Beyoncé‬ i Jaya Z rozmawiałam z Adele o... butach (Adele na zdjęciu po zrzuceniu chyba z 30kg!), a ‪Jay Z‬ uczył mnie imprezowego układu tanecznego. Wiem, że brzmi to surrealistycznie. Ale posłuchajcie od początku... Tylko ok. 200 osób, na małej,  klubowej przestrzeni, z najlepszą muzyką, z zakazem robienia zdjęć (powyższe to wyjątek poimprezowy). Ulica zamknięta i pilnie strzeżona, wejście kuchennymi drzwiami, żeby nie dało się nikogo sfotografować. Impreza, na której wszyscy mogą się wyluzować i zaszaleć! Każdy dostaje na wejściu ... kapcie (nie weszłam w tę opcję) i bawi się bez skrępowania

(...) Cliquez ici pour voir la suite