Adolescence : pourquoi les enfants écoutent moins leur mère à partir de 13 ans ?

Une récente étude s’est intéressée au changement que représente l’adolescence et à la place de la mère tout au long de cette période. Résultat ? Après 13 ans, les jeunes écoutent beaucoup moins leurs parents.

L’adolescence est une période souvent charnière pour les enfants. Ces derniers sont plus enclins à une rébellion contre leurs parents. Un phénomène qui pourrait s’expliquer par de nombreux changements neurobiologiques dans le cerveau et qui aurait un impact direct sur la façon d’interagir avec son entourage proche. L’un des exemples le plus parlant est le fait de moins écouter sa mère à partir de 13 ans. Une étude s’est d’ailleurs penchée sur le sujet.

À lire aussi >> Pourquoi les ados français vont mal

L’adolescence, une période de changements

Les travaux de cette étude ont été publiés le 28 avril dernier, dans la revue « The Journal of Neuroscience ». Avant de rentrer dans le vif du sujet, l’équipe de chercheurs de l’Université de Stanford a tenu à rappeler l’importance de la période qui est l’adolescence : « L’univers social des enfants se transforme à l’adolescence. Alors que la socialisation des jeunes enfants tourne autour des parents et des personnes qui s’occupent souvent d’eux, l’adolescence est caractérisée par un changement d’orientation sociale vers des membres non-familiaux, un processus d’adaptation qui prépare les adolescents à leur indépendance ». En bref, l’adolescence peut être caractérisée comme une première étape dans l’émancipation de l’enfant, qui aura tendance à moins écouter ses parents et se tourner davantage vers les autres.
Pour l’étude,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles