Un adolescent diagnostiqué schizophrène à cause d'une bactérie transmise par un chat

La rédaction d'Allodocteurs.fr
Un adolescent diagnostique comme schizophrene souffrait en realite de symptomes psychotiques lies a une infection bacterienne transmise par les chats.

Une piste infectieuse pour expliquer des cas de schizophrénie ? Des chercheurs de la North Carolina State University rapportent le cas d’un jeune Américain de 14 ans diagnostiqué schizophrène qui présentait en réalité une infection liée à la bactérie Bartonella henselae. Son histoire médicale est détaillée dans un article paru le 18 mars 2019 dans le Journal of Central Nervous System Disease.

Hallucinations, délires, idées suicidaires

En octobre 2015, l’adolescent âgé de 14 ans déclare un ensemble de symptômes psychiatriques : hallucinations, délires, idées suicidaires et homicidaires. Le garçon est hospitalisé à plusieurs reprises en unité psychiatrique et reçoit un diagnostic de schizophrénie. Plusieurs médicaments sont testés : antipsychotiques, antidépresseurs, stabilisateurs d’humeur et benzodiazépines, sans effet positif sur ses symptômes. Les médecins soupçonnent alors une encéphalite auto-immune et testent un traitement contre cette inflammation, ce qui n’aboutit à aucune évolution positive sur les troubles comportementaux quotidiens, même si une diminution de la durée et de la fréquence des épisodes psychotiques est observée.

En mars 2017, soit 18 mois après l’apparition des premiers symptômes, les médecins remarquent des lésions cutanées ressemblant à des vergetures sur les cuisses et les aisselles du garçon. Ces signes dermatologiques peuvent être des marqueurs d’une infection et les médecins décident donc (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi