Comment adopter le bleu pour une déco raffinée ?

Contrairement à de nombreux citadins qui, lassés de la vie en ville, sont partis s’installer à la campagne, Holly Keeling et son époux, Philipp, après des années passées au plus près des champs, ont fait le choix inverse. A un gros centre urbain, ils ont cependant privilégié un joli bourg du Devon, en Angleterre, où Holly, décoratrice d’intérieur, a succombé aux charmes d’une maison de style géorgien. Une fois les moquettes et les papiers peints qui la défiguraient arrachés, la demeure a révélé tout son caractère, mêlant inspirations classiques et influences plus industrielles, unies par des bleus so british, déclinés à l’envi.

L’originalité de cette cuisine tient dans le mariage des matériaux : carreaux de ciment très déco au sol, pierres du mur à peine rénové et bois brut du vaisselier. Relevé ici et là par une peinture bleu ardoise, l’ensemble dégage une chaleureuse élégance.

L’idée déco. Laisser brut un mur entier en pierre, afin d’en révéler le bel appareillage.

Dans l’une des chambres, les tonalités bleues font place à des coloris plus neutres, toujours adéquats pour un repos serein. De la tête de lit à l’abat-jour en passant par les rideaux et la moquette, Holly a décliné des beiges et des gris, que seuls un papier peint à grands motifs et quelques coussins graphiques viennent rythmer en douceur.

"Classique, exotique, contemporain, industriel , j’adore mélanger les styles", avoue Holly. Son but ? Créer de l’inattendu, comme ici avec ce mur laissé à nu dans une pièce à la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite