Adrien Quatennens accusé de violences conjugales : il sort du silence pour la première fois depuis sa mise en retrait de LFI

MPP / Bestimage

Deux bâtiments se sont effondrés à Lille samedi 12 novembre 2022 au matin. Le même jour, le député La France Insoumise, Adrien Quatennens, a réagi à ce drame sur Twitter. Visé par une main courante de sa femme pour violences conjugales, il s'agissait de sa première prise de parole depuis sa mise en retrait de sa fonction de coordinateur du parti La France Insoumise (LFI) : "Effondrement rue Pierre Mauroy à Lille : soulagement à cette heure, aucune victime n'est à déplorer. J'adresse une pensée de solidarité aux Lillois concernés. Je salue la réactivité de celui qui a donné l'alerte, et le professionnalisme des services municipaux et des secours", a-t-il écrit. En septembre 2022, l'élu insoumis s'était mis en retrait de ses fonctions de coordinateur de son parti, après avoir reconnu avoir donné une gifle à sa femme. Le parquet de Lille avait indiqué le 19 septembre 2022, avoir ouvert une enquête après la main courante déposée contre le député par son épouse, comme rapporté par BFMTV samedi 1er octobre 2022.

Depuis la révélations des faits reprochés à Adrien Quatennens, la polémique et la division règnent dans la classe politique, et au sein-même de la famille LFI. Plusieurs sorties de route d'hommes politiques ont fait scandale, remettant en question le sujet de fond, à savoir qu'une gifle est une violence. Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, ou encore le député Manuel Bompard, notamment, se sont attirés les foudres des militants et militantes féministes. En cause : leur position (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite