Adrien Quatennens : on vous résume l’affaire qui secoue LFI

©ARTHUR NICHOLAS ORCHARD/Hans Lucas/Hans Lucas via AFP

Gifle, soutien de Jean-Luc Mélenchon, dépôt de plainte : retour sur la chronologie des faits.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Quatennens. Céline Quatennens, l'épouse du député LFI, a formulé mercredi 23 novembre de nouvelles accusations de « violences physiques et psychologiques » exercées depuis « plusieurs années ». Si Adrien Quatennens conteste « catégoriquement » ces accusations, elles empêchent son retour immédiat à l'Assemblée. Il devait y revenir après plus de deux mois de mise en retrait.

Une main courante et l’aveu d’une « gifle »

Dévoilée par le « Canard Enchaîné », qui avait fait état d'une main courante déposée par Céline Quatennens, l’affaire a provoqué mi-septembre un séisme à La France insoumise. Dans un long communiqué le 18 septembre, l'élu de 32 ans a évoqué notamment « des disputes » depuis l'annonce par sa femme de sa volonté de divorcer, précisant lui avoir « saisi le poignet » au cours de l'une d'elles. Il a aussi admis  lui avoir « donné une gifle », il y a « un an », « dans un contexte d'extrême tension et d'agressivité mutuelle ». L’élu s’était mis en retrait de ses fonctions dans la foulée, via un arrêt maladie, sans pour autant démissionner.

Appel à une « relève féministe » chez LFI

Pour LFI, c’est un séisme. Quelques jours après ces faits, Jean-Luc Mélenchon a dénoncé « la malveillance policière, le voyeurisme médiatique, les réseaux sociaux », saluant par ailleurs chez Adrien Quatennens – qu'il comptait parmi ses disciples les plus dévoués...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr