Cédric Jubillar : son père sort enfin du silence

Un témoignage inédit. Neuf mois après la disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines, nos confrères de La Dépêche sont allés à la rencontre d'un homme complètement écarté de l'enquête, le père de Cédric Jubillar. Le 18 juin 2021, ce dernier est placé en détention provisoire pour le meurtre de sa femme et a vu sa demande de remise en liberté refusée à deux reprises. Le peintre en bâtiment et père de deux enfants a-t-il tué son épouse dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 ? Son père, Gérard D., ne peut l'affirmer. Et pour cause, l'homme de 54 ans n'a plus aucun contact avec son fils depuis plus de vingt ans. Interrogé sur les éléments à charge qui pèsent sur le premier de ses trois enfants, le père de Cédric Jubillar n'a émis aucune hypothèse. En revanche, l'homme l'a assuré, il suit l'enquête très attentivement.

La dernière fois que Gérard D. a vu son fils Cédric Jubillar, ce dernier était âgé de 14 ans. "Sa mère avait pris contact avec un membre de ma famille pour que je puisse le voir. Ces deux rendez-vous s’étaient très bien passés. Il était content d’être avec moi", a-t-il confié, ajoutant qu'il n'avait cependant pas pu renouer contact à cause de sa mésentente avec la mère de Cédric, Nadine Jubillar. "J'ai su qu'il avait été placé par la suite", a-t-il confié à La Dépêche. En 2015, Gérard D. reçoit un mystérieux appel : "Au bout du fil j’ai reconnu une voix de femme qui m’informait que j’étais grand-père. Et puis ça a aussitôt raccroché. Je n’ai jamais su qui était (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles