Affaire Delphine Jubillar : son époux Cédric renvoyé devant une cour d’assises

Le mari de Delphine Jubillar, unique suspect dans l’affaire de la disparition de sa femme, vient d’être renvoyé devant une cour d’assises pour « meurtre sur conjoint ».

Une nouvelle étape judiciaire a été franchie dans l’affaire Jubillar. Depuis la clôture officielle de l’enquête le 13 octobre dernier, l’acte de procédure était très attendu des parties civiles notamment parce qu’il acte la tenue d’un procès futur. Le parquet de Toulouse vient de rendre son réquisitoire définitif. Conclusion : C édric, l’époux Delphine Jubillar, sera renvoyé devant une cour d’assises afin que l’homme puisse être jugé pour « meurtre sur conjoint », d'après BFMTV, venant confirmer une information de France 3 Tarn.

Un procès probable pour fin 2024, voire début 2025

« C'est un réquisitoire de grande qualité et un raisonnement implacable », a commenté estime Me Philippe Pressecq, avocat d'une cousine de Delphine Jubillar qui s'est constituée partie civile. Dans les prochaines étapes de l’instruction, les deux juges d’instruction en charge du dossier, Audrey Assemat et Coralyne Chartier, prendront dans les semaines à venir une ordonnance de mise en accusation à l’encontre de l’accusé. Par la suite, la défense du peintre-plaquiste de Cagnac-les-Mines disposera de dix jours pour faire appel du renvoi de son client devant une cour d’assises. Un procès pourrait avoir lieu au plus tôt, fin 2024, voire début 2025.

>> Lire aussi :  « Affaire Alexia Daval : retour sur un crime devenu le symbole des violences conjugales »

Derrière les barreaux depuis juin 2021, à la maison d'arrêt de Seysses, en...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi