Affaire Delphine Jubillar : ce détail dans le comportement de Cédric Jubillar qui a choqué une proche de sa femme

·1 min de lecture

L'enquête autour de la disparition de Delphine Jubillar, dans la nuit du 15 décembre 2020, continue de suivre son cours. Mercredi 16 juin 2021, elle a connu un nouveau rebondissement. Le mari de l'infirmière de 33 ans, Cédric Jubillar, a été placé en garde à vue et mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint. Le procureur de la République de Toulouse a confirmé que l'enquête avait conduit à réunir plusieurs éléments pouvant inquiéter le mari de la jeune femme, dans une conférence de presse diffusée sur BFMTV le vendredi 18 juin 2021. D'abord, les enquêteurs ont cherché à éliminer les pistes qui n'étaient pas liées à une origine criminelle. Le procureur a rappelé qu'il était très peu probable que Delphine Jubillar ait quitté volontairement son domicile, en pleine nuit au mois de décembre, sans allumer la lampe torche de son téléphone. En effet, la jeune femme a toujours été terrifiée par le noir. Par ailleurs, les battues ont écarté les possibilités de chute accidentelle ou de suicide.

Les gendarmes ont rapporté que Cédric Jubillar avait eu un comportement étrange la nuit de la disparition de sa femme. Quand ils sont arrivés sur place, l'homme était en train de lancer un cycle de machine à laver avec le linge de lit de Delphine Jubillar. Par ailleurs, leur fils de six ans a expliqué avoir entendu une dispute entre ses deux parents. Un témoignage corroboré par deux voisines du couple qui ont dit avoir entendu cette nuit-là "des cris stridents de détresse", a rapporté le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles