Affaire Delphine Jubillar : les enquêteurs concentrent leurs recherches sur un lavoir à charbon

·1 min de lecture

Depuis sa disparition dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines dans le Tarn, Delphine Jubillar reste introuvable. Alors que son mari Cédric, suspecté d'être impliqué dans cette affaire, a été mis en examen pour "homicide volontaire sur conjoint", et placé en détention, les enquêteurs poursuivent toujours leurs investigations pour tenter de retrouver l'infirmière, dont les enfants ont été placés chez la sœur. Pour mener à bien leurs fouilles, les responsables de l'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar ont fait appel à des gendarmes spécialistes de spéléologie. Selon les dernières informations dévoilées jeudi 7 octobre 2021 par La Dépêche du Midi, les enquêteurs concentrent désormais leurs recherches sur un lieu bien précis.

En effet, c'est sur un ancien lavoir à charbon de Blaye-les-Mines, situé à seulement 7 kilomètres du domicile du couple Jubillar, que les fouilles se poursuivent pour l'instant. Très prisée par les squatteurs, cette friche industrielle emblématique du bassin minier, laissée à l'abandon depuis sa fermeture dans les années 90, comporte un immense bâtiment de 7 étages très difficile d'accès. Un endroit idéal pour cacher un corps par exemple. À l'heure actuelle, les fouilles réalisées par les enquêteurs depuis le début de la semaine n'ont rien donné, pas plus que les opérations effectuées autour du domicile des époux Jubillar, qui étaient en instance de divorce avant que l'infirmière ne disparaisse.

"C'est un travail fourni. À la fois de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles