Affaire Delphine Jubillar : l'avocat de Cédric évoque des "rivalités" avec les amies de sa femme

·1 min de lecture

Mais que s'est-il passé dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 ? Près de neuf mois après la disparition de Delphine Jubillar, les regards restent tournés vers son mari, suspect numéro 1. Jeudi 2 septembre 2021, sa nouvelle demande de remise en liberté a été rejetée, a indiqué Le Point. Interrogé dans Crimes et faits divers : la quotidienne diffusé sur NRJ12, son avocat, Me Jean-Baptiste Alary, a réagi à cette décision. L'occasion de confirmer des tensions entre le mari et les amies de l'infirmière.

Après un rassemblement et une battue organisés en mai 2021, Cédric Jubillar a envoyé un SMS pour le moins troublant à l'une des amies de son épouse : "Ce qui m’a fait rire, c’est votre façon de parler, de rire ou de pleurer avec vos t-shirts et banderoles, vous êtes pathétiques", a-t-il écrit. Et d'ajouter : "Vous n’êtes qu’une bande de dindes gloussant devant les caméras. Vous faites pitié." Un message dévoilé par BFMTV lundi 30 août 2021, soit quelques jours après la demande de remise en liberté du mari de Delphine. Interrogé à ce sujet par Jean-Marc Morandini, Me Jean-Baptiste Alary s'est montré sceptique : "J'espère ne pas sombrer dans la paranoïa, ça m'inquiéterait. Depuis le début de ce dossier, la fuite des informations dans la presse est quand même savamment orchestrée. Soyez-en sûr, ça ne vient pas de la défense, puisque très longtemps, je n'avais même pas accès au dossier", a-t-il déclaré, avant de poursuivre : "Aujourd'hui, quelques jours après une demande de remise en liberté, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles