Affaire Delphine Jubillar : l'avocat de son mari révèle de nouveaux éléments du dossier

·1 min de lecture

Un feuilleton judiciaire dans lequel "tous les coups sont permis". Huit mois après la disparition de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines, et plus de deux mois après le placement en détention provisoire de son mari, Cédric Jubillar, pour "homicide volontaire sur conjoint", Me Jean-Baptiste Alary, l'un des trois avocats du prévenu, a accepté de répondre aux questions de Femme Actuelle. Comment compte-t-il innocenter son client sur lequel plusieurs éléments à charge reposent ? L'avocat d'Albi l'affirme sans crainte : pour l'heure, aucun élément ne peut condamner Cédric Jubillar, à moins d'un "fiasco judiciaire". Interrogé sur le comportement suspect de son client, mais aussi sur les liaisons extraconjugales de Delphine Jubillar, Me Jean-Baptiste Alary a mis les choses au clair.

Femme Actuelle : deux mois après sa mise en examen, quels rapports entretient Cédric Jubillar avec sa mère Nadine ?Me Jean-Baptiste Alary : J’ai vu Cédric Jubillar pour la dernière fois à la fin du mois de juillet et il ne m’a pas parlé de sa mère. Je ne sais pas où en est cette dame actuellement mais c’est ce qui s'appelle se faire fait retourner le cerveau. Il faut imaginer des gendarmes qui, des heures et des heures durant, vont essayer de la convaincre de la culpabilité de son propre fils. Elle lui a dit : "Mais dis-le si tu as fait quelque chose, parce que moi maintenant, j’y crois à ce qu’ils me disent !" En revanche, lors de l’audience devant le juge des enfants, elle était beaucoup plus mesurée. Je (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles