Affaire Delphine Jubillar : ces objets intrigants retrouvés pendant une battue

·1 min de lecture

Voilà bientôt neuf mois que Delphine Jubillar n’a pas donné signe de vie. Disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, cette infirmière de 33 ans s’est volatilisée sans laisser la moindre trace. Appels à témoins, battues citoyennes, perquisitions… Rien n’a permis de retrouver la mère de famille tarnaise. Malgré l’absence de corps, de scène ou encore d’arme du crime, son mari Cédric Jubillar a été mis en examen pour “meurtre aggravé” le 18 juin 2021, soit six mois après la disparition. D’un autre côté, les amies de l’infirmière ne “lâchent rien” et gardent espoir. Elles continuent d’organiser régulièrement des recherches dans les alentours de Cagnac-les-Mines. La plus importante de ces battues avait été organisée en décembre, moins d’une semaine après la disparition de Delphine Jubillar, le 23 décembre 2021. Une quinzaine de groupes, d’environ 50 personnes chacun, s’étaient mobilisés pour fouiller la zone dans un périmètre de 5 kilomètres.

Comme le rapportait Le Parisien, dans son édition du 24 décembre 2020, plusieurs trouvailles ont été faites lors de cette battue. “Dans la matinée, un groupe de la battue a trouvé un couteau de cuisine dans un buisson et, une dizaine de mètres plus loin, une paire de chaussettes noires. Un téléphone portable et des écouteurs ont également été trouvés”, indiquaient alors nos confrères. De son côté, le lieutenant-colonel Blondet, commandant en second du groupement de gendarmerie du Tarn, déclarait : “Une dizaine d’objets ont été trouvés, sans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles