Affaire Duhamel : "accident, meurtre ?", pourquoi les proches de Marie-France Pisier ne croient pas à un suicide

·2 min de lecture

"Elle savait beaucoup plus de choses qu'elle n'en a dites", a confié Marie Jaoul de Poncheville au sujet de son amie Marie-France Pisier. Dans son édition du 18 février 2021, L'Obs retrace le destin tragique d'une icône du cinéma dont la mort reste encore aujourd'hui un mystère. "Suicide ? Meurtre ? Accident ?" Dix ans après avoir retrouvé son corps coincé entre les barreaux d'une chaise au fond de sa piscine, les enquêteurs ne peuvent toujours pas affirmer la véritable cause du décès de Marie-France Pisier. Pire encore, il se pourrait que la sortie du livre La Familia Grande, publié par Camille Kouchner en janvier, relance le débat. Dans cet ouvrage de deux-cent-huit pages, la fille de Bernard Kouchner accuse Olivier Duhamel, ex-mari d'Evelyne Pisier, d'avoir violé l'un de ses frères. Elle évoque également le silence des membres de sa famille, nombreux à être au courant... Le silence de tous sauf une : Marie-France Pisier, qui a tout fait pour faire "tomber" le mari de sa sœur.

"Quand les pompiers sortent le corps de l'actrice, ils découvrent sur elle ses lunettes de vue, ses bijoux, son iPhone", peut-on lire dans le magazine. En effet, ce matin du 24 avril 2011, son mari, Thierry Funck-Brentano, cousin germain d'Olivier Duhamel, découvre sa femme au fond de l'eau, inerte, habillée exactement comme il l'avait laissée avant de monter dans sa chambre la veille. Sur son corps, aucune trace d'hématomes ou de griffures, seulement des ecchymoses liées au massage cardiaque. Comme le décrit l'enquête préliminaire réalisée en 2011, que L'Obs a pu consulter, le gabarit de Marie-France Pisier lui aurait facilement permis de se dégager de cette chaise en fer forgé. Alors que s'est-il réellement passé ? La police relève un élément de taille : le chien de la famille n'a pas aboyé cette nuit là. Pourtant, reconstitution à l'appui, au moindre geste ou objet tombant, le chien aboie. Cette nuit là, rien. Du côté de l'autopsie, les examens ne sont pas plus convainquant. "Elle ne s'est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite