Affaire Duhamel : le politologue reconnaît les faits d'agressions sexuelles sur son beau-fils

Lydia Menez
·1 min de lecture

Après les révélations de Camille Kouchner, qui accuse son beau-père d’avoir violé son frère jumeau, le parquet de Paris avait ouvert une enquête et « Victor » Kouchner avait porté plainte. Interrogé par la police mercredi, Olivier Duhamel reconnait les faits d'inceste. 

Mardi, Olivier Duhamel a reconnu devant la police les agressions sexuelles sur son beau-fils, selon une source proche du dossier. Son audition libre, organisée par la brigade des mineurs intervient dans le cadre des investigations lancées le 5 janvier par le parquet de Paris pour « viols et agressions sexuelles ». C'est le livre « La Familia grande », de Camille Kouchner, qui a fait éclater l'affaire au début de l'année. Ces actes sont aujourd’hui prescrits.

Lire aussi >> Inceste : le témoignage bouleversant de Camille Kouchner contre son beau-père

Selon Le Parisien, Olivier Duhamel aurait reconnu « en partie » les faits devant la brigade de protection des mineurs. Il aurait avoué les agressions sexuelles sur Victor, évoquant une « grosse bêtise impardonnable », une « erreur », notamment en raison de leur grande différence d’âge. Mais il n'explique pas pourquoi il a commis de tels actes, d’autant plus que, selon ses dires, il n’aurait jamais agressé d’autres enfants. 

« Identifier toute autre victime potentielle » 

Les révélations de Camille Kouchner avaient motivé l’ouverture d’une enquête. « Les nouvelles investigations, confiées à la Brigade de protection des mineurs (BPM) de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ), s'attacheront à faire la lumière sur ces faits, à identifier toute autre victime potentielle et à vérifier l'éventuelle prescription de l'action publique », avait déclaré le procureur dans un...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi