Mort de Michel Fourniret : la réaction de son ex-femme Nicole Clerget, appelée pour organiser l’enterrement du tueur en série

·1 min de lecture

La mort de Michel Fourniret le 10 mai 2021 ne change pas la donne pour sa veuve. Monique Olivier va devoir se retrouver devant la justice pour répondre des crimes du tueur en série, dont elle se dit complice. Désormais, celle qui est âgée de 73 ans, est mise en examen dans quatre nouveaux dossiers et encourt la perpétuité, comme l'indiquent nos confrères du Parisien dans un sujet dédié à l'affaire, jeudi 27 mai 2021. Monique Olivier ne pourra plus se défendre en arguant la fameuse phrase qui lui est connue : "Demandez à Fourniret, posez-lui la question", quand elle était questionnée par la Justice. Et si cette dernière ne croyait pas en la forme d'Alzheimer dont souffrait Michel Fourniret en fin de vie, "Fourniret amnésique, c'est du pipeau" tonnait-elle, la septuagénaire semble être la dernière personne à pouvoir répondre aux interrogations laissées vacantes.

Une autre femme a marqué la vie intime de Michel Fourniret, en la personne de Nicole Clerget. Âgée de 79 ans, celle qui a divorcé du tueur en série en 1984, a été contactée par les autorités au lendemain de la mort de ce dernier. Hors de question pour la septuagénaire et sa fille de prendre en charge l'organisation des funérailles. "La seule solution, c'est la fosse commune. Pas question qu'il repose près de nous. Nous ne voulons rien avoir à faire avec cette histoire" confie-t-elle au Parisien. Par la suite, Sedan, ville de naissance de Michel Fourniret - qui n'a laissé aucune dernière volonté, est alors invitée à s'occuper (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles