"Une affaire française" : les parents du petit Grégory réagissent à la série de TF1

·1 min de lecture

Un fait divers qui avait mis la France en émoi. Lundi 20 septembre à 21h05, TF1 diffuse le premier épisode de la mini-série Une affaire française, dont la première saison est consacrée à la mort de Grégory Villemin, quatre ans, retrouvé inanimé dans la Vologne le 16 octobre 1984 dans un petit village des Vosges. Près de 36 ans après les faits, les milliers d'auditions et centaines d'analyses des lettres du corbeau n'ont pu mener à un dénouement. Un cauchemar pour Jean-Marie et Christine Villemin, les parents du petit Grégory, qui n'ont jamais pu faire le deuil de leur premier enfant. Cependant, il se pourrait que la diffusion de la mini-série remue un peu plus le couteau dans la plaie... Interrogés à ce sujet par Le Parisien, les époux Villemin ont révélé qu'ils ignoraient tout de ce projet.

Dans son édition du 20 septembre 2021, Le Parisien donne la parole à Marie-Christine Chastant-Morand, l'avocate des époux Villemin. Et pour cause, les parents du petit Grégory ne voient d'un bon œil cette énième fiction sur la mort de leur fils. Pire encore, la production de la série n'a jamais pris contact avec eux pour obtenir leur autorisation : "Les parents du garçonnet ont fait savoir leur stupeur de ne pas avoir été contactés", écrivent nos confrères. Aimée Buidine, la productrice, a tenté de se justifier : "On a choisi de ne contacter personne par souci de neutralité."

Jérémie Guez, scénariste et producteur de la série, a quant à lui tenu à rassurer les époux Villemin sur ses réelles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles