Affaire Gabrielle Petito : comment les voisins du suspect tirent profit de la tragédie

·1 min de lecture

Une disparition qui a tenu l'Amérique en haleine durant plusieurs semaines. Gabrielle Petito, une jeune femme de 22 ans suivie sur Instagram par plus de 575.000 abonnés, avait quitté son domicile le 8 juillet 2021 pour effectuer un road trip avec son compagnon Brian Laundrie. Un voyage de quatre mois, effectué en van. Cependant, le 11 septembre, alors que le jeune homme est rentré chez lui depuis dix jours, seul, ce dernier signale la disparition de Gabrielle Petito à la police de North Port. Le 20 septembre, la gendarmerie locale annonce que le corps de Gabrielle Petito a été découvert sans vie dans l'État du Wyoming. Brian Laudrie, lui, reste toujours introuvable. De plus, selon un article du site Perez Hilton, paru le 5 octobre 2021, les voisins de ce dernier se rempliraient les proches grâce à ce tragique fait divers.

En effet, d'après nos confrères, les habitants du quartier des parents de Brian Laundrie, chez qui ce dernier vivait également avec Gabrielle Petito, ont trouvé un moyen lucratif d'exploiter l'affaire qui fait trembler l'Amérique depuis un mois. Alors que la police fédérale de North Port a interdit aux journalistes de se garer dans la rue, les voisins ont tout simplement décidé de louer leurs pelouses et leurs allées afin de permettre aux journalistes de faire leur travail et... d'amasser de grosses sommes d'argent.

Selon le site Perez Hilton, certains habitants vont jusqu'à louer leur place 3.500 dollars la semaine. Quelques jours plus tôt, certains journalistes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles