Affaire Grégory : les confidences du pompier qui a découvert le petit garçon mort, hanté par cette image

France 2

Le 16 octobre 1984 dans la Vologne, le corps du petit Grégory Guillemin a été retrouvé après de longues recherches. Alors qu'il jouait dans le jardin de sa maison située à Lépange-sur-Vologne, sa mère Christine préparait à manger lorsqu'elle s'est rendu compte que sonn enfant a disparu. Immédiatement, la femme préviennent les gendarmes qui font des pieds et des mains pour le retrouver. C'est en début de soirée que les forces de l'ordre retrouveront le corps du garçon de quatre ans dans une rivière des Vosges. La famille était ciblée par un corbeau avant le drame, et l'affaire demeure toujours un mystère 38 ans après les faits. Dimanche 6 novembre 2022, France 2 diffusait son émission 13h15 le dimanche. À cette occasion, Jean-Paul Moulin, pompier volontaire à Lépanges-sur-Vologne et son épouse Idalina sont revenus sur ce tristement célèbre jour du 16 octobre 1984. En effet, le couple a retrouvé le corps du petit garçon. Des images qu'ils n'ont jamais oubliées. "Et moi, ce qui m'a choqué, mais alors vraiment choqué, c'est quand j'ai vu l'enfant. Vous voyez une enfant qui est grand comme ça, le petit Grégory, ficelé au niveau des tibias, au niveau des jambes, au niveau des mains… la corde autour du cou, le bonnet ficelé et tout… et le visage aussi blanc que blanc, et puis les yeux grands ouverts, et détendu. Et ça, je peux vous dire, c'est une image que je n'oublierai jamais", a confié l'homme, toujours aussi bouleversé. Des souvenirs qui font froid dans le dos.

Malgré l'enquête entamée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite