Affaire Grégory : ces révélations sur les analyses des lettres du corbeau

·1 min de lecture

36 années se sont écoulées, et l’affaire Grégory continue de fasciner les Français. Enquêteurs et médias ne cessent de passer en revue les éléments de cette affaire hors du commun. En 2019, Netflix diffusait même une mini-série documentaire revenant sur l’affaire. En septembre 2021, c’est TF1 qui dévoilera une fiction inspirée de ce terrible meurtre, au grand dam de Jean-Marie et Christine Villemin, les parents du petit Grégory. Tant d’adaptations télévisées qui relancent le débat sur l’identité du fameux corbeau, et donc de l’assassin. Il faut dire que le grand point d’interrogation de cette affaire réside dans les 24 lettres envoyées aux époux Villemin entre mars 1983 et juillet 1985. Des courriers anonymes, d’une rare violence, qui font aujourd’hui l’objet d’analyses approfondies. Le 24 février 2021, nos confrères de Sciences & Vie se sont entretenus avec plusieurs experts chargés de l’examen informatique des textes du corbeau.

C’est la start-up suisse OrphAnalytics qui a été chargée d’analyser les lettres du corbeau, grâce à la stylométrie. Cette technique, encore plus sophistiquée que la graphologie, étudie “le champ lexical, la syntaxe, la ponctuation, l’utilisation d’adverbes, d’adjectifs, et de tous ces mots-outils écrits inconsciemment”. Et avec l’arrivée de l’intelligence artificielle, la stylométrie pourrait permettre de découvrir des indices sur l’identité du corbeau. “Le procédé consiste à découper le texte en paquets de, par exemple, trois caractères : à partir de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles