Affaire Grégory : cette triste révélation concernant sa tombe

·1 min de lecture

Personne n'a oublié le petit Grégory. Surtout pas à Lépanges-sur-Vologne, le petit village des Vosges dans lequel habitait l'enfant de 4 ans, au moment de sa mort le 16 octobre 1984. Les voisins de la bourgade ont vu défiler de nombreux journalistes après le drame, et ce durant plusieurs années. Après un temps de tranquillité, les équipes de Netflix se sont par la suite rendues sur place pour les besoins de leur minisérie documentaire intitulée Grégory et diffusée en 2019... Excédé, le nouveau propriétaire de la maison des Villemin, les parents du petit Grégory, s'était d'ailleurs retrouvé placé en garde à vue après avoir tiré sur un drone de la production. Les habitants de la commune n'en ont malheureusement pas fini avec l'affaire : en septembre 2021, les téléspectateurs pourront découvrir une nouvelle série adaptée de ce fait divers. Une affaire française, portée par Gérard Jugnot, Guillaume de Tonquédec, Laurent Stocker, Michaël Youn, Laurence Arné ou encore Gilbert Melki, fait d'ailleurs déjà grincer des dents le couple Villemin.

À l'occasion de la diffusion prochaine de cette fiction sur TF1, un envoyé spécial de Paris Match s'est rendu sur place, dans les Vosges, pour les besoins du numéro publié jeudi 19 août 2021. Le journaliste a rapporté de nombreuses informations, dont le témoignage du pompier qui a retrouvé le corps de Grégory. Mais il a également fait une triste constatation concernant sa tombe. Il faut savoir qu'en 2004, le père de la victime a décidé de récupérer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles