Affaire Griveaux : Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo renvoyés en correctionnelle

© DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Le couple est accusé d’« atteinte à l’intimité de la vie privée ».

En pleine campagne pour les municipales de 2020, l’affaire avait fait grand bruit. Soupçonnés d’avoir diffusé des photos intimes de l’ex-secrétaire d’État, le russe Piotr Pavlenski et sa compagne Alexandra de Taddeo ont été renvoyés en correctionnelle pour « atteinte à l'intimité de la vie privée » de Benjamin Griveaux, a indiqué l’AFP mardi 6 septembre.

À lire également >> « Send nudes » : « Il faut faire comprendre aux ados que leur corps leur appartient, et que leur image aussi »

Le couple est accusé d’avoir publié des captures d'écrans d'échanges explicites entre celui qui était candidat En Marche à la mairie de Paris et Alexandra de Taddeo sur le site internet de Piotr Pavlenski, le 12 février 2020, « Pornopolitique ». Benjamin Griveaux s’était retiré de la course de ce fait, et le couple a été mis en examen quelques jours plus tard.

Les accusés revendiquent de « l’art politique »

Les juges d'instruction estiment que l'implication des deux suspects dans l'atteinte à l'intimité de la vie privée ne fait pas de doute. Alexandra de Taddeo a reconnu avoir enregistré les vidéos envoyées par Benjamin Griveaux en 2018, et Piotr Pavlenski a admis les avoir récupérées pour les diffuser. Il défend une forme « d’art politique », dénonçant les contradictions entre les discours et les actes du candidat : les photos étaient accompagnées d’un texte faisant référence à une déclaration de l’épouse de Benjamin...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi