Affaire Iacono : 5 questions (et réponses) pour tout comprendre

C'est une affaire hors norme. Le mercredi 25 mars 2015, Christian Iacono, est acquitté à son procès en révision pour les viols sur son petit-fils, Gabriel. Lors de l'audience, la défense de l'ancien maire de Vence a "supplié" de "restituer son honneur" à ce père de famille qui clame depuis plus de quinze ans son "innocence". "Je vous demande de répondre non à la question de la culpabilité et de dire qu'après quinze années d'enfer, cet homme de 80 ans retrouvera la seule chose qui lui reste, son honneur !", avait lancé Me Gérard Baudoux lors de sa plaidoirie, comme le décrivent nos confrères du Figaro, lors d'un article publié le même jour. Mais que s'est-il passé entre ce grand-père et son petit-fils, pour que ce dernier l'accuse de viols ? Une affaire si terrible qu'elle a inspiré notamment une mini-série en quatre épisodes de 52 minutes dévoilée en 2020 sur France 2 et disponible depuis le 3 juillet 2022 sur Netflix. Retour sur l'affaire Iacono en cinq questions.

Avant que sa vie ne bascule dans l'enfer, Christian Iacono mène une vie politique bien remplie, puisqu'il est maire UMP de la ville de Vence dans les Alpes-Maritimes. Cet ancien médecin radiologue a un fils, Philippe, avec qui les relations ont toujours été compliquées. "Mon père n'a cessé d'interférer, contredisant mon autorité devant Gabriel. Il affirmait que nous étions de mauvais parents, soi-disant trop sévères", racontait Philippe Iacono le 11 janvier 2012 dans les colonnes de Libération, décrivant "un patriarche (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles