Affaire Jubillar : son codétenu Marco révèle les justifications de Cédric après leur confrontation

Entre août et octobre 2021, Marco a été le codétenu de Cédric Jubillar à la maison d’arrêt de Toulouse-Seysses (Haute-Garonne). A sa sortie de prison, celui qui a passé 16 ans derrière les barreaux entre 2003 et 2019 a assuré avoir été le confident du mari de la mère disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Le père de famille lui aurait alors fait des révélations perturbantes sur cette affaire. "Une nuit, il me raconte le moment où les choses se seraient passées. Il est sorti de sa chambre, il a surpris sa femme en train d’envoyer des messages à son 'connard', c’est comme ça qu’il parlait de l’amant, et c’est là qu’il a 'vrillé'. Ce sont ses mots", a ainsi confié Marco dans les colonnes du Parisien, lundi 30 mai 2022. Quelques jours avant de sortir de prison, il a expliqué avoir eu le besoin de confier à une personne qui travaille au service de renseignement pénitentiaire ce que lui a dit Cédric Jubillar. "C’est elle, ensuite, qui fait le lien avec les gendarmes", a-t-il encore fait savoir.

Retour en images sur toutes les dates clés de l'affaire Jubillar dans notre diaporama

Les enquêteurs ont estimé que les informations apportées par Marco étaient recevables et devaient être vérifiées. Si elles n'ont pour l'heure rien données, une confrontation entre les deux hommes a tout de même eu lieu. Elle s'est tenue le 12 mai 2022. Pour Marco, elle s'est bien passée. "Cédric n’a pas nié m’avoir parlé, mais il a esquivé pas mal de questions en disant que c’est moi qui avais mal (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles