Affaire Jubillar : que devient la maison de Delphine et Cédric ?

Delphine Jubillar n’y a plus mis les pieds depuis sa disparition, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. La maison de Cagnac-les-Mines (Tarn) que partageaient la jeune femme et son époux Cédric Jubillar a aujourd’hui un tout nouvel usage. Depuis la fin 2020, l'infirmière est restée introuvable et son mari, lui, a été mis en examen pour homicide volontaire sur conjoint, en juin 2021. Mais si le domicile conjugal s’est retrouvé inhabité, il n’a pas été abandonné pour autant. Les proches de Delphine Jubillar ont en effet décidé d’en faire un lieu de recueil, a rapporté La Dépêche, le jeudi 9 juin 2022. Des bougies, des messages d'amour et de justice ainsi que des fleurs sont régulièrement laissés aux abords de la maison, toujours en construction. Selon le journal local, cela fait près d'un an que les lieux ont été investis par des proches, des amis et des voisins de la mère de famille disparue.

Devant cette maison, toujours en construction, on peut apercevoir une grande photo de Delphine Jubillar sous laquelle de nombreux hommages ont été disposés, formant une sorte d'autel commémoratif. Parmi les messages figure un mot laissé par les deux enfants de l'infirmière, Louis et Elyah, pour la fête des mères. "Toutes les semaines, les amies de Delphine - son cercle - qui habitent à quelques encablures du domicile du couple Jubillar, viennent nettoyer les lieux, changer les fleurs et écrire de nouveaux mots, à la craie, sur le trottoir", rapporte aussi le média. Mercredi 8 juin 2022, un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles