Affaire Jubillar : "Gros mots, insultes"... une tension et des violences verbales évoqués par leur fils

·1 min de lecture

Sa disparition suscite beaucoup d'inquiétude et de questionnements. Voilà plus de huit mois que Delphine Jubillar s'est volatilisée sans jamais donner le moindre signe de vie. Les enquêteurs tentent donc d'étudier toutes les pistes. La jeune femme serait-elle partie de son plein gré ? Aurait-elle été agressée ? Tant de questions restent encore sans réponse depuis la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre 2020. Pour avancer dans l'enquête, les gendarmes tentent désormais d'interroger tout l'entourage de Delphine Jubillar, dont Louis, son fils âgé de six ans.

Le petit garçon était présent dans la maison familiale le soir de la disparition. Il a donc raconté le déroulé de sa soirée aux enquêteurs. "Il a expliqué que papa est allé au lit avant maman et lui. Ensuite, maman lui a dit d'aller au lit et il s'est réveillé le lendemain matin quand maman n'était pas là", a déclaré Emmanuelle Franck, avocate de Cédric Jubillar, dans l'émission Crime & Faits divers, diffusée lundi 6 septembre 2021 sur NRJ 12.

Selon les informations de Ronan Folgoas, journaliste, Louis a déjà évoqué les "disputes fréquentes" entre ses deux parents. "D'après Louis, ils avaient l'habitude de s'attraper le bras, c'est son expression. Il y avait des contacts physiques mais jamais de violence", a-t-il déclaré. L'aîné des Jubillar aurait également fait part de "gros mots, d'insultes, d'une certaine tension, d'une violence verbale", entre Delphine et Cédric. Des déclarations apparemment confirmées par les amis de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles