Affaire Jubillar : l’étrange point commun entre la disparition de Delphine et le meurtre du petit Grégory

Le 16 octobre 1984, Grégory Villemin, quatre ans, disparaît du domicile de ses parents. Affolés, ces derniers contactent rapidement la police. Le corps sans vie et attaché du petit garçon sera retrouvé noyé dans la Vologne. Près de 40 ans plus tard, le meurtre du petit Grégory demeure l'une des affaires non élucidées les plus tristement célèbres de France. Outre le fait qu'elle n'a jamais été résolue, cette affaire présente un autre point commun avec une autre plus récente : la mystérieuse disparition de Delphine Jubillar. Survenue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, elle captive le pays depuis plus d'un an et demi. Mardi 7 juin 2022, Gala a recueilli le témoignage de Julie Rigoulet, la rédactrice en chef du magazine Le Nouveau Détective. Cette dernière a dévoilé les raisons pour lesquelles, selon elle, ces deux affaires sont similaires.

L'affaire Jubillar se fait connaître du public grâce aux proches de la jeune femme. Amies et famille se mobilisent dès le premier jour pour faire du bruit autour de cette disparition et médiatiser l'affaire. Ils arrivent à obtenir l'attention de la France entière, un mois seulement après la condamnation de Jonathann Daval pour le meurtre de sa femme, en 2017. Cette disparition est riche en rebondissements et en incertitudes. 17 mois après les faits, les enquêteurs n'ont toujours trouvé ni corps, ni arme, ni scène de crime, et ils peinent encore à établir avec certitude le mobile d'un potentiel crime. L'une des particularités du dossier est (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles