Affaire Jubillar : l’avocate chargée de la défense de Cédric Jubillar menacée

Facebook

Des messages envoyés pendant des dizaines de mois à l’avocate en charge du dossier Jubillar. Un véritable harcèlement pour lequel un ingénieur de 49 ans comparaîtra prochainement, selon les informations rapportées par le média 100% le mardi 2 novembre 2022. Des faits qui dureraient depuis sept ans. En effet, selon 100%, si la dernière vague de messages aurait duré entre janvier et octobre 2022, l’ingénieur a commencé à harceler l’avocate, Me Emmanuelle Franck, bien avant. Il aurait une véritable fixation sur elle depuis 2015. Alors pourquoi cet ingénieur, pourtant bien inséré dans la société, a une telle fixation sur l’avocate en charge de l’affaire Jubillar ? En fait, l’homme de 49 ans ne digère pas son divorce pendant lequel Me Emmanuelle Franck a défendu son ex-compagne. Il envoie depuis des messages inquiétants.

L’ingénieur envoyait des messages à l’aspect menaçant : "on va se revoir [...] j'espère que vous êtes en bonne santé" peut-on notamment retrouver parmi les nombreux messages envoyés par l’homme de 49 ans. Pour l’instant placé sous contrôle judiciaire, il sera jugé le 13 décembre 2022. L’ordre des avocats de Toulouse s’est constitué partie civile et son avocate a demandé un renvoi du dossier et sollicité une expertise psychiatrique. Emmanuelle Franck est très médiatisée depuis le début de l’affaire Jubillar. Son visage est à la télé à chaque rebondissement de l’enquête, et on peut dire qu’ils sont nombreux. Elle est habituée aux dossiers les plus difficiles. C’est notamment (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite