Affaire Jubillar : l’enquête avance enfin grâce au siège auto de la fille de Delphine

Dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre 2020, Delphine Jubillar s'est volatilisée de son domicile de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Une disparition troublante d'autant plus que l'infirmière de 33 ans n'était pas seule. Ses enfants ainsi que son mari, Cédric Jubillar, étaient présents. C'est d'ailleurs lui qui a prévenu les gendarmes lorsqu'il s'est rendu compte que sa femme n'était plus là. Auditionné à plusieurs reprises, le peintre plaquiste de 34 ans a livré des versions contradictoires sur ce qu'il se serait passé cette nuit-là, suscitant les doutes des enquêteurs. Vendredi 18 juin 2021, il a été mis en examen et placé en détention à la maison d'arrêt de Seysses, où il ne cesse depuis de clamer son innocence. Avec ses avocats, il a fait plusieurs demandes de remise en liberté. Aucune n'a abouti. Jeudi 12 mai 2022, Cédric Jubillar a de nouveau fait face aux juges d'instruction dans l'affaire de la disparition de sa femme. Il a également été confronté à son ancien voisin de cellule, Marco, à qui il aurait fait des aveux entre août et septembre 2021.

>>> Retour sur toutes les dates clés de l'affaire Jubillar en images dans notre diaporama

Si Delphine Jubillar reste introuvable, l'enquête a connu quelques rebondissements. La voiture de l'infirmière du Tarn a notamment intéressé les enquêteurs, comme l'a rappelé RTL mercredi 11 Mai 2022. Elle se déplaçait au volant d'une Peugeot 207 bleue, en mauvais état, qu'elle s'apprêtait à changer pour un autre modèle, quelques jours (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles