Affaire Jubillar : le matin même de sa disparition, Cédric Jubillar ne serait pas parti à la recherche de son épouse

Va-t-on savoir un jour ce qui s'est réellement passé la nuit du 15 au 16 décembre 2020 dans cette petite commune de Cagnac-les-Mines ? Ce soir-là, Delphine Jubillar va passer sa toute dernière soirée, entourée de ses enfants. Son époux, Cédric Jubillar est quant à lui incarcéré depuis le mois de juin 2021. L'artisan, qui nie toujours les faits, va devoir retourner chez lui le 13 décembre 2022 pour une reconstitution très attendue. En effet, les deux juges d'instruction attendent le mis en cause à partir de 20 heures et ce, jusqu'à 3 heures du matin pour réaliser pas à pas tout ce qu'il a fait lors de cette funeste soirée. Selon un article publié par nos confrères de 100% radio, le mercredi 7 décembre 2022, Cédric Jubillar va devoir expliquer pour quelle raison il ne serait pas allé à la recherche de sa femme, le lendemain de sa disparition. "Les enquêteurs sont convaincus que Cédric Jubillar, dont le téléphone est éteint entre 22h08 et 3h53 (les expertises montrent qu’il n’a été éteint que deux fois sur toute l’année 2020), n’a jamais cherché son épouse disparue", écrivent-ils.

>>> Découvrez toutes les dates clefs de l'affaire Jubillar dans notre diaporama

Selon des documents nécessaires à l'enquête, dont nos confrères ont pu avoir accès, l'application Podometer, qui enregistre le nombre de pas, n'a cumulé que " 46 pas entre 3h53 et 4 heures. 255 pas pour la tranche 4h-5h. Très peu", précisent-ils. "Nous avons testé à plusieurs reprises un podomètre, et nous pouvons confirmer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite