Affaire Jubillar : le parquet général requiert le renvoi aux assises

Le parquet général a confirmé ce jeudi 20 juin la demande de renvoi de Cédric Jubillar devant les assises.

Le parquet général a confirmé ce jeudi 20 juin demander le renvoi devant les assises de Cédric Jubillar, accusé d'avoir tué son épouse Delphine en décembre 2020. La cour d'appel de Toulouse se prononcera à ce sujet le 26 septembre prochain, selon les avocats du dossier.

Examiné ce jeudi à huis clos, le supplément d'information ordonné en février n'a pas modifié la position de l'accusation qui a « évidemment repris tous les éléments graves et concordants [...] qui justifient un renvoi devant la cour d'assises », a estimé Philippe Pressecq, avocat d'une partie civile.

La chambre de l'instruction de la cour d'appel, chargée de statuer sur cette procédure criminelle, examinait ce jeudi tant les résultats des nouvelles investigations ordonnées que l'appel, effectué par les avocats de Cédric Jubillar contre l'ordonnance de mise en accusation prise le 21 novembre 2023 et le renvoyant aux assises.

Une instruction « menée à sens unique »

Les avocats de l'accusé ont une nouvelle fois dénoncé « une instruction qui a été menée à sens unique dès le départ » contre leur client, en voulant pour preuve le fait que les juges d'instruction ont écrit dans leur ordonnance de mise en accusation que Cédric Jubillar était coupable.

« Nous demandons que soit supprimée cette horreur judiciaire au terme de laquelle des magistrats instructeurs, qui sont censés être à charge et à décharge, ont écrit que Cédric Jubillar était coupable du meurtre de sa...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi