Affaire Jubillar : une histoire de "ronces" pourrait faire basculer l’enquête

Les mois passent et toujours aucun signe de Delphine Jubillar. La mère de deux enfants a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Depuis, personne n'a eu de nouvelles d'elle et elle semble s'être évaporée dans la nature. Son mari, Cédric Jubillar, est le principal suspect dans cette affaire. Mis en examen le 18 juin 2021 pour "homicide sur conjoint", il est en détention provisoire à la maison d'arrêt de Seysses, près de Toulouse. Le 12 mai 2022, il sera entendu par les juges une nouvelle fois sur les faits qui se sont déroulés ce soir-là, et pourrait même être confronté à Marco, un ancien codétenu à qui il aurait fait des confidences incriminantes. En attendant cette rencontre, RTL s'est replongé dans le dossier, mercredi 11 mai 2022. Selon eux, deux voisins de l'infirmière ont été auditionnés en avril et ont livré des informations cruciales.

>>> Retour sur toutes les dates clés de l'affaire Jubillar en images dans notre diaporama.

La voiture de Delphine Jubillar est de nouveau au cœur de l'enquête. Il s'agit d'une Peugeot 207 bleue, en piètre état, que la jeune femme s'apprêtait à troquer contre un autre modèle, quelques jours seulement avant sa disparition. Elle s'en servait pour aller au travail et pour transporter ses deux enfants. Comme l'expliquent nos confrères, Louis était âgé de six ans à l'époque et sa petite sœur Elyah, de seulement six mois. Dès le début de cette affaire, le procureur de la République, Dominique Alzéari, avait fait remarquer que la voiture n'était (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles