Affaire Jubillar : ce qui a poussé Cédric à dire qu'il voulait déplacer le corps de Delphine

Incarcéré à la maison d'arrêt de Toulouse-Seysses, "Marco" était inconnu du grand public, jusqu'à ce qu'il croise la route de Cédric Jubillar. Lorsque le principal suspect dans l'affaire de la disparition de Delphine Jubillar est incarcéré, il devient voisin de l'homme de 37 ans. Au fil du temps, les deux codétenus apprendront à se connaître - au point que Cédric Jubillar aurait fait des confidences de taille à Marco. C'est en tout cas ce qu'affirme ce dernier aux enquêteurs et aux médias. Lundi 30 mai 2022, plus d'une semaine après sa confrontation avec Cédric Jubillar, l'homme a accordé une longue interview au journal Le Parisien. Il revient notamment sur les discussions qu'il aurait eues avec lui au sujet de l'endroit où se trouve le corps de Delphine Jubillar. "Il me demandait des détails sur l’enfouissement de cadavres… Il s'inquiétait de la possibilité qu'un corps enterré finisse par être découvert à cause des intempéries ou des animaux, soutient le dénommé Marco. C'est là qu’il me dit que le corps de sa femme est enterré pas loin d’un endroit qui a brûlé."

Retour en images sur toutes les dates clés de l'affaire Jubillar dans notre diaporama

Marco aurait alors glissé à Cédric Jubillar un stratagème pour brouiller les pistes auprès des enquêteurs. Il l'assure au Parisien : "Cette idée de déplacer le corps de Delphine vient de moi". Et Marco de poursuivre : "Je lui suggère de détourner les soupçons non pas vers l'amant de Delphine, ce qui n'aurait pas eu beaucoup de sens, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles