Affaire Justine Vayrac : les derniers éléments de l’enquête

©DIARMID COURREGES/AFP

Un jeune ouvrier agricole, Lucas, a été mis en examen et en détention provisoire mardi dernier.

Du nouveau dans l’enquête sur le meurtre de Justine Vayrac. Lucas, un ouvrier agricole de 21 ans, a été placé en détention provisoire et mis en examen pour le meutre de la jeune femme, mardi 25 octobre. Au cours de sa garde à vue, il a avoué le meurtre aux enquêteurs.

D’après « Franceinfo », qui cite une source proche du dossier, le jeune homme a « commencé à travailler son alibi » rapidement après le meurtre. Il aurait notamment envoyé un message Instagram à Justine, quelques heures après sa mort, lui faisant part de l’inquiétude de ses proches. « Cette nuit-là, alors que plusieurs amis de la jeune fille se font un sang d’encre, Lucas répond à l'un d'eux qu'il n'en a rien à faire de sa copine et qu'elle est partie avec un autre garçon : c'est évidemment faux », écrit Franceinfo.

Une « extrême froideur »

À ce moment-là, il serait en réalité en train de se débarrasser du corps à un kilomètre de son domicile. Il a par ailleurs nettoyé rapidement sa chambre et sa voiture avant de ramener chez lui une autre jeune femme. Toujours d’après « Franceinfo », le suspect aurait agi très normalement le restant de la journée : « déjeuner dominical, match de foot ». Il aurait ensuite été interrogé deux fois par les policiers – le dimanche et le lundi – dans le cadre d’une enquête pour « disparition inquiétante ».

Mais ce n’est que plus tard, en garde à vue et face à la police judiciaire, que le jeune homme avoue...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi