Affaire Lola : ce que l’on sait de Friha, la soeur de Dahbia B.

Laurent Sanson/Panoramic/Bestimage

Après avoir été sauvagement assassinée et retrouvée dans une malle en plastique en plein cœur de Paris, le 14 octobre 2022, l’affaire de la jeune Lola a secoué la France. La principale suspecte de ce crime, Dahbia B., a été arrêtée et mise en examen. Et si cette dernière avait dans un premier temps nié, puis reconnu avoir violé et tué la collégienne de 12 ans, elle s’était ensuite rétractée, affirmant avoir "agi comme un fantôme". Toutefois, une expertise psychiatrique doit être réalisée, afin d’aider la justice à déterminer l’état de discernement au moment des faits, dans lequel se trouvait la suspecte de 24 ans. Ainsi, selon la décision rendue au plus tôt fin 2024, Dahbia B. "pourrait être internée et ne serait jamais condamnée pour son crime", comme l’a rappelé le Parisien, mercredi 16 novembre. Cataloguée de "mauvaise graine de la famille", par sa propre sœur, Friha B. également arrêtée aux moments des faits puis relâchée, cette dernière avait affirmé auprès des enquêteurs, qu’elle ne pensait pas capable sa petite sœur, d’un tel acte. Âgée de 26 ans, Friha B. qui est d’origine algérienne, est arrivée en France en 2016. "Ses deux sœurs vivaient déjà à Bry-sur-Marne (Val-de-Marne) avec leur mère", a précisé le Parisien.

À l’époque, la mère de Friha et ses sœurs, était atteinte d’un cancer et est depuis décédée, tout comme leur papa. Contrairement à sa sœur qu’elle surnomme Dina, Friha B. semble stable et essaye de s’en sortir comme elle le peut. Et si elle occupe un travail, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite