Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais bientôt jugé aux assises pour meurtre, sans préméditation ?

·1 min de lecture

C’est une affaire qui a bouleversé la France entière et qui, trois ans plus tard, continue de connaître des rebondissements. Jeudi 18 mars 2021, le parquet de Grenoble a rendu son réquisitoire définitif dans le dossier Maëlys De Araujo. Celui-ci requiert le renvoi devant la Cour d’assises de Nordahl Lelandais, soupçonné d’avoir kidnappé, violé puis tué la petite fille de 8 ans, le 26 août 2017. Le procureur adjoint, Boris Duffau, a précisé que les deux juges d’instruction disposent de dix jours pour “rédiger une ordonnance dans laquelle ils décideront des suites qu’ils estiment devoir donner”. Si le suspect doit être jugé aux assises, il le sera pour les chefs d’accusation d’enlèvement, séquestration et meurtre, et non pour assassinat. Cela signifie donc que la préméditation n’a pas été retenue.

Le parquet souhaite également que Nordahl Lelandais soit traduit en justice pour les agressions sexuelles commises sur ses deux cousines mineures, ainsi que pour détention d’images et enregistrement d’images pédopornographiques. L’adjoint au procureur a par ailleurs indiqué que l’avocat de la défense a “déposé une requête en nullité de la dernière expertise psychiatrique qui avait été accordée par la chambre de l’instruction”. Dans celle-ci, Nordahl Lelandais avait fait des confessions glaçantes sur le meurtre de Maëlys. Une audience est fixée pour le 7 avril, afin d’examiner cette demande.

C’est un nouveau coup dur pour la famille De Araujo. Le 6 octobre 2020, Nordahl Lelandais avait déjà (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite