Affaire Patrick Poivre d’Arvor : 20 femmes sortent du silence

Les témoignages, tous plus accablants que les autres, ne cessent de s’accumuler depuis plusieurs mois à l’encontre de Patrick Poivre d’Arvor. L’ancienne figure iconique du journal de 20 heures se retrouve dans un véritable tourbillon médiatique ces derniers mois depuis que différentes femmes ont porté plainte contre lui pour différents faits qui auraient eu lieu depuis une trentaine d'années. Ces accusations portent sur des agressions sexuelles, des viols, et différents harcèlements. Fin avril 2022, l’homme de télévision âgé de 74 ans, et visé par une enquête préliminaire, a porté plainte contre 16 femmes accusatrices à son encontre pour "dénonciation calomnieuse". Son avocat Philippe Naepels s’est exprimé à ce sujet : "Depuis de nombreux mois, beaucoup d'accusations qui n'ont aucun fondement sont portées contre Patrick Poivre d'Arvor. On ne peut pas accuser faussement et impunément". Réponse immédiate d’une des plaignantes, Hélène Devynck auprès de Libération le 27 avril 2022 : "Il essaie de faire taire et d'impressionner les femmes qui ont subi de sa part des violences sexuelles non prescrites et qui pourraient s’exprimer".

Mais la pression autour de Patrick Poivre d’Arvor n’est pour le moment pas retombée, et au contraire, ne cesse de s’intensifier. Dernier évènement en date: la réunion de 20 femmes témoignant dans le cadre de l’émission A l’air libre pour Mediapart, qui sera diffusée le mardi 10 mai 2022. Elles accusent toutes le journaliste et écrivain d’agressions sexuelles, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles