Affaire Patrick Poivre d'Arvor : deux nouvelles plaignantes sortent du silence

Gwendoline Le Goff / Panoramic / Bestimage

Vendredi 30 septembre 2022, nos confrères du Parisien ont publié les témoignages de deux femmes ayant porté plainte contre Patrick Poivre d'Arvor pour des faits de viol datant de 1992 et 2005. Elles entrent dans le cadre de l'enquête ouverte par le parquet de Nanterre, après le dépot de dix-neuf plaintes dont neuf pour viol, liste Le Parisien. Les deux nouvelles plaignantes sont Maïté, une Belge âgée de 49 ans, et Alejandra, une Franco-Argentine âgée de 56 ans.

Victime de troubles alimentaires à l'époque des faits, Maïté avait écrit à Patrick Poivre d'Arvor afin qu'il l'oriente vers des médecins spécialisés, au début des années 2000. Ils ont échangé par téléphone, puis Patrick Poivre d'Arvor l'a conviée chez TF1. "En 1998, j’allais mal et je me suis souvenue de Elle n’était pas d’ici, le livre que PPDA a écrit après le suicide de sa fille Solenn, en 1995. Je me suis dit naïvement que cet homme pouvait me mettre en relation avec de bons médecins spécialisés", a-t-elle rapporté. Accompagnée par son mari, Maïté est retrouvée par le journaliste "dans le hall de TF1". Elle assiste au tournage du JT de TF1, seule, et l'attend dans son bureau. C'est alors que l'homme lui aurait tenu ce discours : "Notre relation est quand même très forte, elle est aussi sexuelle. Et quand je me suis retournée, il avait baissé son pantalon. J’ai compris qu’il voulait que je le dédommage de l’aide qu’il m’avait apportée. (...) Tout s’est déroulé très vite", a-t-elle relaté auprès du Parisien. La jeune (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite