Affaire Pogba : le joueur aurait déjà versé 100.000 euros à ses extorqueurs

© Daniele Badolato - Juventus FC/Juventus FC via Getty Images

Depuis début août, une enquête a été ouverte après des soupçons de tentatives d’extorsion dont Paul Pogba s’est dit victime. À ses agresseurs, qui lui réclamaient 13 millions d’euros pour « service rendu », le joueur en aurait déjà versé 100.000.

Le footballeur Paul Pogba, au cœur d’une affaire de menaces et de tentatives d’extorsion dont il serait la victime, aurait déjà versé 100.000 euros en mars 2022 à ses extorqueurs, selon des éléments du dossier que « franceinfo » a consultés.

À lire également >> Tentatives d’extorsion, enquête judiciaire, maraboutage : tout comprendre de l’affaire Paul Pogba

Le milieu de terrain de la Juventus a expliqué durant ses auditions avoir « notamment été piégé par des amis d'enfance et deux hommes cagoulés armés de fusils d'assaut » qui lui auraient réclamé une importante somme d’argent pour « service rendu » après son entrée dans le football professionnel. La bande, accompagnée de deux hommes armés, l’aurait un jour entraîné dans un appartement parisien pour lui réclamer 13 millions d’euros – dont trois immédiatement –, en remboursement d’une prétendue protection discrète apportée au joueur.

Le retrait de trois millions d’euros refusé à Paul Pogba

Selon les informations de « franceinfo », Paul Pogba aurait essuyé un refus de ses banquiers après avoir essayé de retirer les trois millions d’euros en question. Il lui aurait finalement été permis d’en retirer 100.000, lesquels auraient été immédiatement versés à ses extorqueurs, ainsi qu’un document signé l’engageant à verser le reste de la somme ultérieurement.

Aux enquêteurs, le champion du monde 2018 a expliqué avoir plusieurs fois...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi