Affaire PPDA : deux nouvelles procédures judiciaires pour viol

·1 min de lecture

Deux nouvelles enquêtes ont été ouverte, suite aux plaintes de Florence Porcel et d’une autre femme pour viol.

Une nouvelle enquête a été ouverte et confiée à un juge d'instruction mercredi contre Patrick Poivre d'Arvor, l'ex-journaliste vedette de la télévision française étant accusé de viol par l'écrivaine Florence Porcel, a indiqué vendredi le parquet à l'AFP.

Lire aussi >> Bill Cosby, PPDA... #metoo, la gueule de bois

L'écrivaine et journaliste Florence Porcel, 38 ans, accuse l'ex-présentateur star du journal télévisé de TF1 de lui avoir imposé un rapport sexuel en 2004 et une fellation en 2009.

Sa première plainte contre PPDA, qui a nié ces accusations, avait été déposée en février puis classée sans suite fin juin par le parquet de Nanterre (région parisienne) pour « prescription » et pour « insuffisance de preuves ». Ce sont sur ces faits de 2009, classés pour « insuffisance de preuves », que les enquêteurs investigueront de nouveau, a précisé le parquet à l'AFP, confirmant une information de TF1-LCI.

Après un classement sans suite d'une enquête préliminaire par des magistrats du parquet, un plaignant peut se constituer partie civile afin de provoquer la saisine d'un juge pour enquêter de nouveau sur les faits reprochés. C'est ce qu'a fait Florence Porcel fin novembre, enclenchant ainsi l'ouverture d'une information judiciaire.

27 femmes ont témoigné contre PPDA

Le parquet de Nanterre a également ouvert jeudi une deuxième enquête visant Patrick Poivre d'Arvor, celle-ci menée par des magistrats du parquet.

Cette enquête...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles