Affaire Richard Berry : Coline Berry Hiegel auditionnée pendant de longues heures

Jade Vigreux
·1 min de lecture

La fille aînée de Richard Berry, qui accuse son père d’inceste, a été entendue ce jeudi par la brigade de protection des mineurs à Paris.

Dans l’affaire Berry, le trouble persistait. Ses protagonistes s’exprimaient ci et là, entre publications sur les réseaux sociaux et déclarations devant la presse. Mais aucun ne s’était livré officiellement devant les autorités compétentes. Mais le cap est franchi. Jeudi, Coline Berry Hiegel a pris la parole devant les enquêteurs, pour revenir pendant de longues heures sur ses souvenirs et sa version des faits. En effet, Coline Berry Hiegel accuse son père, la comédien Richard Berry, de viol, d’agression sexuelle et de corruption de mineure. La plainte pour inceste a été déposée le 21 janvier.

Lire aussi >> « Affaire Berry : le bruit et la douleur »

Une prise de parole « douloureuse mais nécessaire »

L’entretien à la brigade de protection des mineurs (BPM) a duré près de 6 heures. Pour la femme de 44 ans, l’épreuve était longue, fastidieuse, « douloureuse mais nécessaire », a déclaré son avocate, Karine Shebabo. Nécessaire car il s’agissait, selon Maître Shebabo et sa cliente, « de remettre de l’ordre dans le désordre et de remettre de la loi dans une relation père-fille qui en manquait cruellement ». C’est du moins ce qu’affirme l’avocate, tandis que face aux caméras et devant le siège de la police judiciaire parisienne, Coline Berry Hiegel, elle, demeure silencieuse. La plaignante a pu « dénoncer les faits qu’elle a subi, expliquer, détailler » l’événement. Celle qui la défend explique « qu’elles ne...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi