Affaire Richard Berry : ce que disent les protagonistes

Jade Vigreux
·1 min de lecture

Depuis que Coline Hiegel Berry a porté plainte pour viol contre son père, chaque membre de la famille Berry réagit aux accusations.

Les choses sont devenues tangibles, le 21 janvier, lorsque la fille aînée de Richard Berry a porté plainte auprès du procureur de la République de Paris. Coline Hiegel Berry dénonce des faits de « viols ou d’agressions sexuelles, et de corruption de mineure » qui auraient été perpétrés par son père et son ancienne belle-mère, l’actrice américaine Jeane Manson. Depuis, chacun des membres de l’écosystème Berry apporte son point de vue. Dans la famille Berry, on demande…

La fille : Coline Hiegel Berry

Les faits que rapporte la plaignante, désormais âgée de 45 ans, remontraient à l’époque où elle avait entre 8 et 10 ans, en début des années 1980. Elle assure que son père l’embrassait « sur la bouche et avec la langue ». Puis la fille aînée Berry décrit les déambulations nues, dans la maison, d’un père qui pourtant se revendique comme « très, très, très pudique ». Une nudité qui progressivement se serait transformée en invitations à des « jeux sexuels », avec Richard Berry et sa compagne d’alors, la chanteuse Jeane Manson. « Le père de la plaignante lui aurait proposé de jouer à l’orchestre avec ses organes sexuels et ceux de sa partenaire […], d’apposer sa bouche sur le sexe de M. Berry et ce, de manière répétée » est-il précisé dans la plainte. 

Une symphonie horrifique que Coline Hiegel Berry aurait vécu « des dizaines de fois » et qui l’aurait conduit à ne plus voir son père pendant un peu plus...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi