Affaire Richard Berry : pourquoi son avocat lui avait déconseillé de s’exprimer

·2 min de lecture

A l’instar de l’affaire Olivier Duhamel le mois dernier, les accusations d’inceste portées contre Richard Berry font aujourd’hui la Une de tous les médias. L’acteur de 70 ans est en effet visé par une plainte pour “viols, agressions sexuelles et corruption de mineur”, déposée par sa fille aînée le 21 janvier 2021. Et c’est d’ailleurs lui-même qui a révélé l’information au grand jour dans un long message dévoilé sur les réseaux sociaux et relayé par Le Point, dans lequel il nie catégoriquement les faits. Coline Berry n’avait pas attendu longtemps avant de prendre la parole à son tour. Dès le lendemain, dans les colonnes du Monde, la victime présumée livrait un terrible témoignage, détaillant les “jeux sexuels” qui lui auraient été imposés par son père et son ex-belle-mère Jeane Manson au milieu des années 80.

Mardi 16 février 2021, l’avocat de Richard Berry était invité sur le plateau de C à vous pour évoquer les accusations qui pèsent sur son client. Après avoir fait une révélation inattendue – qui a choqué l’ensemble des chroniqueurs – Me Hervé Temime a assuré qu’il “ne reproche rien” à la fille de l’acteur. “La libération de la parole des victimes est quelque chose de profondément positif”, a-t-il déclaré devant les caméras de France 5, avant de revenir sur le comportement de Coline Berry. “Elle a fait ce qu’elle estimait devoir faire : elle a d’abord parlé à des journalistes du Monde”, explique-t-il avant de révéler que c’est d’ailleurs par le biais de ces journalistes que Richard Berry a été informé de la plainte déposée contre lui. Mais contrairement aux recommandations de son avocat, le comédien a décidé de réagir à sa manière.

“Quelle a été la position de Richard Berry ? Il a rencontré les journalistes du Monde”, indique Hervé Temime, tout en précisant : “Si vous me connaissiez, vous sauriez que c’est une position que je conseille très rarement à mes clients...” Celui qui a défendu Bernard Tapie, Laura Smet et David Hallyday ou encore Roman Polanski par le passé, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite