Affaire de la sextape : dix mois de prison avec sursis requis contre Karim Benzema

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La peine d’incarcération réclamée par le parquet est assortie d’une amende de 75 000 euros.

C’est par son avocat que Karim Benzema a été prévenu de la peine requise, alors qu’il est absent de son procès pour « raisons professionnelles ». Au deuxième jour du procès de « l’affaire de la sextape », qui oppose Mathieu Valbuena et Karim Benzema, le ministère public a annoncé ses réquisitions contre l’attaquant de l’équipe de France : dix mois de prison avec sursis, et 75 000 euros d’amende. 

Karim Benzema encourt une peine maximale de cinq ans de prison et 75 000 euros d'amende. Le procureur a réclamé 4 ans de prison et 15 000 euros d'amende contre Mustapha Zouaoui, 18 mois de prison et 15 000 euros d'amende contre Axel Angot, 18 mois avec sursis et 5 000 euros d'amende contre Younes Houass, 2 ans de prison et 5 000 euros d'amende contre Karim Zenati.

Le « milieu parasite du football »

Lors de la première journée de l’audience, Mathieu Valbuena s'est longtemps exprimé sur les conséquences qu'avait eues cette tentative de chantage sur lui et sa carrière. Cette seconde journée a mis en lumière le « milieu parasite du football », un monde où s’échangent les « services » contre des montres de luxe, des articles de maroquinerie ou des sextapes, détaille l’AFP. 

L’affaire, qui dure depuis six ans et sur laquelle nous revenons dans cet article, avait valu à Karim Benzema sa sélection en équipe de France. En 2016, il avait accusé le sélectionneur d’avoir « cédé à une partie raciste de la France ». Il a finalement...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles